jeudi 31 août 2017

Game of Thrones : "The Dragon and The Wolf", épisode 7. [Voilààà, c'est fini ...]

Résultat de recherche d'images pour "kaštela"
Je ne sais pas vous, mais moi je n'ai aucune envie d'attendre deux ans après tout ça. 

Malgré les avis très mitigés que j'ai pu lire à propos de The Dragon and The Wolf, je dois dire que pour moi il se place juste avant le génial Beyond The Wall et à égalité avec Dragonstone, ce qui en fait l'un de mes épisodes préférés de la saison. On a des intrigues qui se concluent enfin, ce qui donne un sentiment de satisfaction très agréable, et on retrouve le versant plus psychologique qui fait toute la saveur de GoT (bien avant les epic battles et les effets spéciaux).  Le point sur tout ce qui s'est passé :


Du côté de Winterfell : 

Résultat de recherche d'images pour "the dragon and the wolf arya"

Je me doutais un peu de la magouille contre Baelish (et de sa mort durant la saison 7, le personnage ne servant clairement plus à grand chose). Cette scène était donc sans surprise pour moi, mais je l'ai quand même trouvée hyper sympa et je n'ai pas boudé mon plaisir. De toute façon, dans le cas contraire, je n'aurais jamais pardonné ce que les scénaristes auraient fait d'Arya, alors c'est tant mieux. Le plan des deux soeurs Stark étaient vraiment très fin, j'ai aimé voir Baelish se débattre sans trouver d'arguments et être pris au dépourvu. C'était plutôt cool de voir ce personnage en position de faiblesse (finis la voix basse et les murmures mesquins), pour arriver à une mort assez brutale (je me demande si l'égorgement n'est pas un clin d'œil au fait qu'il avait mis sa dague sous la gorge de Ned, comme Bran le rappelle juste avant). Par contre, j'aurais aimé une mort plus digne pour lui, pas qu'il se traîne par terre comme un gamin de 10 ans, parce que ça faisait un peu pitié quand même. Même si je crois effectivement qu'il était sincère lorsqu'il parlait de son amour pour Catelyn et Sansa, ça m'a fait bizarre qu'il fasse toute cette comédie. Au final, Arya et Sansa retrouvent une paix intérieure perdue depuis des années, ça fait plaisir à voir.


Du côté de Fossedragon :

Résultat de recherche d'images pour "sandor clegane dragonpit"

Daenerys arrive sur son dragon, en retard et fière de l'être, pour bien faire sentir que c'est elle qui mène le jeu (complètement con et immature quand on vient négocier une trêve), et juste après Jon déclare son allégeance à sa blonde au lieu de faire profil bas (complètement irresponsable quand on vient négocier une trêve). Je comprends ceux qui s'émerveillent devant son honnêteté à toute épreuve, mais en ce qui me concerne, je trouve inacceptable pour un "chef de guerre" de s'apprêter à foutre dans la merde tous ses compagnons de route. Comme avait essayé de lui enseigner Sansa au début de la saison, il faut savoir ne pas être toujours sincère quand on a un adversaire de la taille de Cersei en face, mais la leçon n'aura pas porté ses fruits on dirait.
Ned n'est pas le père biologique de Jon, mais bien son père spirituel : un brave type très droit et très gentil mais aussi un peu naïf, qui s'est fait manipuler par Baelish et qui a finit raccourci par les Lannister faute de subtilité. Daenerys, elle, est bien la fille de son père, instable et irrespectueuse. On se demande toujours si avec l'âge elle ne va pas devenir cinglée comme Aerys, si le pouvoir ne va pas lui monter à la tête et si elle ne va pas se mettre à griller tous ceux qui ne vont pas s'agenouiller devant elle (ah non pardon, ça c'est déjà fait). Tyrion revient sur le devant de la scène, et prouve à nouveau qu'il est certainement le personnage le plus intelligent. Il sait comment parler à Cersei pour la convaincre de changer d'avis, du moins en apparence, et il a réussi habilement à apaiser les tensions.

Résultat de recherche d'images pour "the dragon and the wolf"

Nous y voilà, le Cleganebowl est clairement teasé, et à vrai dire je m'étais préparée psychologiquement à le voir dès cette saison. La rencontre en elle-même m'a laissée un peu sur ma faim, j'en voulais plus : plus de hargne, plus de provocation, plus de confrontation. Dans les propos de Sandor, j'ai eu l'impression que la haine se mélangeait un peu à un semblant de "qu'est-ce qu'ils ont fait de toi, frangin ?" mélancolique.  Pour la saison 8, j'ai bien envie de voir une scène où Arya essaierait de monopoliser l'attention de La Montagne, pendant que Brienne of fucking Torth et son nouveau copain le Limier lui feraient la peau. Oui je sais, je fais de beaux rêves.

Résultat de recherche d'images pour "the dragon and the wolf wight"

Au milieu de toutes ces réjouissances (et après un gros suspense), on a le zombie enchaîné qui fonce droit sur Cersei, et c'est impressionnant. C'est que ça fait flipper ces petites bêtes là. Comme disait Tyrion dans l'arène en cas d'échec des négociations : "nous sommes dans la merde". Ils sont tous "dans la merde" jusqu'au cou, en effet : Jon et Daenerys avec leurs dragons, tout comme Cersei avec son armée, Euron et la Compagnie Dorée qui va bientôt débarquer. L'armée des morts passe, et la seule option est de tuer le Roi de la Nuit en priant pour que ça désintègre tous les autres morts-vivants au passage.


Du côté du Donjon Rouge :

Résultat de recherche d'images pour "the dragon and the wolf cersei"

Cersei est toujours remplie de haine et d'amertume, ça se sent gros comme une maison quand elle discute avec Tyrion et Jaime. Cela dit, elle n'arrive quand même pas à les faire tuer, ce qui ressemble beaucoup au comportement de Tywin : un Lannister reste un Lannister quoi qu'il arrive. J'ai aimé la façon dont Tyrion et elle se disent enfin leurs quatre vérités (surtout Tyrion qui lâche tranquille et sans pression : "j'ai pensé à te tuer tellement de fois que ça serait impossible de les compter"). Excellent jeu d'acteur des deux côtés, c'était très intense.

Résultat de recherche d'images pour "jaime the dragon and the wolf"

Ensuite vient la scène Cersei/Jaime, et pendant deux secondes j'ai vraiment cru que c'était fini pour lui. D'ailleurs, quand Cersei fait un signe de tête à son bodybuilder en amure, j'avais l'impression que c'était sa façon de l'autoriser à faire voler la tête de son frangin adoré. Au final rien de tout ça n'est arrivé, et à la place Jaime prend son envol. ENFIN. Mieux vaut tard que jamais, comme on dit. La scène de son départ n'a absolument rien d'exceptionnel, mais c'était vraiment jouissif de le voir faire cavalier seul (au sens propre du terme), avec la neige tombant sur Port-Réal en prime. On remercie Brienne pour son "fuck loyalty" qui aura valu cette prise de conscience soudaine. Tormund n'a qu'à bien se tenir, retrouvailles are coming à Winterfell.


Du côté de Peyredragon :

Résultat de recherche d'images pour "theon the dragon and the wolf"

On revient sur l'intrigue de Theon et je suis un peu mitigée. Sa scène avec Jon est belle, celle avec les Fers-Nés encore plus, mais je reste persuadée que sa soeur est déjà morte et qu'il ne retrouvera pas Euron à Pyke (puisqu'il est parti chercher la Compagnie Dorée à Essos). Mais bordel, qu'est-ce que ça fait du bien de revoir Theon récupérer un peu de dignité. Cette histoire me fait revenir à mon idée de départ selon laquelle il devra buter son tonton et par extension récupérer le Trône de Sel, mais il y a encore tellement à faire en 6 malheureux épisodes ... L'échange Theon/Jon était chouette, plus besoin de se sentir tiraillé entre Stark et Greyjoy, ça règle bien des problèmes existentiels. Est-ce une façon de faire comprendre en parallèle que peu importe sa généalogie, Jon restera avant tout un Stark quoi qu'il arrive ? 


De l'autre côté du Mur :


La scène finale avec le Roi de la Nuit qui chevauche Viserion était vraiment stylée, de quoi me redonner goût aux dragons dans GoT ! Le feu bleu, le Mur qui s'effrite et l'ambiance glaciale de ce moment m'ont collé des frissons. Cette scène était, elle aussi, assez prévisible, mais c'était quand même un beau grand moment. Le Mur tombe et un nouveau chapitre reste à écrire : la lutte du royaume des vivants contre celui des morts.
Le suspense concernant Tormund et Beric me rend déjà malade, dire qu'il va falloir attendre deux ans ... C'est assez compliqué de se faire une idée là-dessus, d'un côté je ne vois pas comment ils pourraient survivre à ça, mais de l'autre je me dis qu'ils peuvent pas y passer dans l'anonymat total. Ce serait vraiment du gâchis, et j'avoue que ça me plairait pas vraiment. Du coup, j'imagine une espèce d'entre deux : Beric qui gratouille la neige à la recherche de Tormund et qui le trouve refroidi, par exemple. Je crois que le pote de Thoros a encore un rôle à jouer avec cette histoire d'épée de feu et de Dieu de la Lumière, donc si l'un des deux doit disparaître, je mise sur le rouquin fou amoureux de Brienne (malheureusement).


... Et le reste, un peu en vrac :

Résultat de recherche d'images pour "brienne of tarth the dragon and the wolf"

Les retrouvailles entre Sandor et Brienne ont été pour moi l'un des temps forts de ce dernier épisode. J'ai apprécié de ne pas les voir hostiles l'un envers l'autre, d'ailleurs ils ne pouvaient que s'entendre vu leur vision des choses similaire concernant Arya. Quand on pense à la raclée qu'ils se sont collée et à leur nature pas particulièrement jouasse, leur petit sourire en coin partagé était assez émouvant. Et vu que tout ce beau monde va se retrouver à Winterfell, on peut donc enfin espérer des retrouvailles Arya/Sandor pour la dernière saison (je ne vous ai pas déjà dit une centaine de fois que je n'attendais que ça ?).

  

Et le moins bon pour la fin ...


Vous voyez l'air blasé de Tyrion quand il découvre que Jon est parti dans le pieu de Daenerys ? Eh bien j'ai du faire à peu près la même tête, c'est clairement le gros point négatif de cet épisode pour moi. Je m'étais spoilée exprès bien avant pour être un peu préparée psychologiquement, mais ça n'a fonctionné qu'à moitié. J'espère que la destinée de cet inceste sera assez tragique, je ne peux juste pas imaginer que la situation reste telle quelle (et puis leur dialogue à l'eau de rose dans l'arène, beurk). Pauvre Tyrion qui s'est donné du mal pour réparer les conneries de Jon et sa tata, et qui découvre soudain que leur priorité est de s'envoyer en l'air plutôt que de réfléchir aux conséquences ... Un doux naïf et une névrosée, ça va pas être facile de les empêcher de trop déconner quand ils seront dans leur bulle.


En parallèle on assiste au mariage de Rhaegar (ou Viserys 2.0) et Lyanna, par l'intermédiaire d'une vision de Bran. J'ai trouvé un peu étrange que Jon s'appelle en réalité Aegon, sachant que l'autre fils de Rhaegar (qu'il a eu avec Elia Martell et qui s'est fait trancher par la Montagne) portait aussi ce prénom. OK il y a eu plein d'enfants portant les mêmes prénoms dans chaque dynastie, mais pas au sein d'une même génération, il me semble. Est-ce une facilité, un parallèle pas très subtil avec Aegon le Conquérant, ou autre chose ? Bran conclut donc l'affaire par un simple : "il faut le dire à Jon". Il me semble que c'est un peu tard, mon grand ...


En définitive je m'attendais à beaucoup moins bien pour ce final, donc je ne suis pas du tout déçue. C'était même très bon dans l'ensemble, à part 2 ou 3 trucs bizarres (La Montagne qui dégaine son arme mais ne troue pas la peau de Jaime, Jon qui sort du verredragon de nulle part alors qu'il n'en a pas utilisé à Fort-Levant) ou chiants (la scène de sexe tata/neveu).

Bref, les derniers épisodes font de cette saison 7 une assez bonne saison finalement, même si le fait d'avoir réduit le nombre d'épisodes se ressent un peu trop dans la construction des événements. Vivement la saison 8 (et la dernière, snif), qui va mettre notre patience à rude épreuve puisqu'on ne devrait retrouver nos héros qu'en 2019. Ne restent plus que les anciens épisodes, les bouquins et la collectionnite aiguë pour faire passer le temps. Cela dit, c'est une perspective assez réjouissante aussi.


  

mardi 22 août 2017

Game of Thrones : "Beyond the Wall", épisode 6. [Avec des spoils, pour changer]

L'avant-dernier épisode épique qu'on attendait tous est enfin arrivé, après un vrai parcours du combattant envers et contre les spoils. Alors, qu'en est-il vraiment ?


Du côté de Winterfell :

Résultat de recherche d'images

Je n'ai pas compris grand chose à ces deux scènes, à part qu'Arya est toujours prisonnière du passé (l'époque de Winterfell, les leçon de septa Mordane, leur père), alors que Sansa évoque plutôt le présent (la Bataille des Bâtards, la reprise de Winterfell, la menace Cersei). Pour le reste, ça me semble clair que Sansa ne fait plus confiance à Littlefinger, alors pourquoi sa cadette beaucoup plus intelligente serait-elle tombée dans le panneau ? Je pige pas, à moins qu'elle ne monte un plan avec Arya pour le piéger en sachant qu'il écoute aux portes. Si c'est le cas chapeau, ça aurait l'air assez réussi. Si ce n'est pas le cas, c'est faire insulte à ces deux personnages et à leur cohérence pour les faire se crêper le chignon pire que Cersei et Tyrion. Réponses au prochain numéro, peut-être.

Résultat de recherche d'images pour "brienne sansa beyond the wall"

Après ça, Sansa ressent le besoin d'affirmer qu'elle n'a pas à être couvée, protégée ou surveillée, ce qui révèle un peu le contraire du coup. Une façon de se convaincre qu'elle n'est plus une enfant stupide et naïve comme le lui reproche encore Arya. Du coup Brienne, un peu remisée au placard des oubliés durant cette saison, va finalement aller négocier (qui, que, quoi donc ?) avec Cersei à la place de Sansa. M'oui, pas sûre que ça zenifie une Mad Queen enceinte et bourrée d'hormones, qui verra là une rivale entre elle et son frère adoré, et surtout un manque de respect de la Queen in the North qui envoie un émissaire à sa place.


Du côté de Peyredragon :

Résultat de recherche d'images pour "tyrion daenerys beyond the wall"

Tyrion qui parle de sagesse avec Daenerys : je pense qu'il était temps que quelqu'un la prenne entre quatre yeux pour avoir cramé Dickon. Je craignais presque que personne n'en reparle. Tyrion revient sur la solution alternative qu'il avait proposée (emprisonnement), et j'irai même jusqu'à dire qu'elle aurait pu les exécuter autrement. Son goût pour le sensationnel lui permet de se la péter en bataille, mais une décapitation propre à la Ned Stark pour une condamnation à mort, c'est bien suffisant. Ça a moins de gueule c'est sûr, mais ça a tout de suite l'air moins tyrannique et ça évite de faire remonter le mauvais côté des Targaryen. Les dragons en bataille OK, mais les exécutions il faut les faire autrement, sans les bestioles.

Résultat de recherche d'images pour "tyrion daenerys beyond the wall"

Par contre pour le coup, je ne sais pas trop pourquoi Tyrion empêchait à Daenerys d'aller au nord du Mur. Enfin si, j'ai compris, mais bon. Pour une fois qu'elle décidait de faire un truc d'elle-même pour le bien collectif, on allait pas non plus s'en plaindre.


Au delà du Mur :

Résultat de recherche d'images pour "beyond the wall"

L'épisode commence avec des petites interactions au delà du Mur, et c'était souvent bien sympa (mention spéciale au dialogue Sandor/Tormund, je les trouve extra chacun de leur côté, alors réunis ... !). Cela dit, j'ai trouvé ça quand même un peu gênant de minimiser le fait que la Fraternité ait vendu Gendry à Melisandre. Je pense qu'une petite séance de ciné sur la crémation de Shireen leur aurait fait du bien à tous pour comprendre qui était réellement le personnage, parce qu'elle a quand même fait un sacré nombre de sacrifices et de barbecues pour son Dieu de la Lumière. Ça me semble être un mauvais raccourci pour dire qu'on doit savoir se débarrasser de sa rancune. 

Résultat de recherche d'images pour "beyond the wall"

J'ai beaucoup apprécié la scène Jorah/Jon, je l'ai même trouvée assez émouvante. Une belle séquence qu'ils nous ont offerte avec leur loyauté, leur générosité et leur honneur. J'espère vraiment que Jorah fera la connaissance de Lyanna ; depuis le temps que tout le monde lui parle de son père, il serait temps qu'il puisse se rapprocher de la seule famille qui lui reste.

Résultat de recherche d'images pour "thoros of myr beyond the wall"

Après toutes ces réjouissances, Thoros s'est fait croquer par un ours zombifié (je m'étais accidentellement faite spoiler là dessus). Là où ses blessures n'était pas encore mortelles, l'inaction de la plupart de ses compagnons de route (exceptés Beric, Jon et Tormund) aura achevé le travail. Sandor reste devant son pote et le regarde se faire bouffer à sa place, sa peur reprend finalement le dessus et j'ai trouvé cette scène un peu tragique. Ils ont donc perdu leur prêtre rouge ... Peut-être pour mieux en révéler un autre ? 
Malgré ça, ils auront quand même trouvé la montagne au sommet pointu. Pourquoi cet endroit spécifiquement je n'en sais rien, mais il ressemble beaucoup à l'endroit où les enfants de la forêt ont créé le Roi de la Nuit (je ne l'avais pas remarqué moi même, je l'ai lu sur un article). 


A part ça, Gendry semble être devenu le nouveau roi de la téléportation : il fait jour quand il se met à courir, il fait nuit quand il arrive. On est au nord et les journées doivent durer un certain temps, mais quand même, il est arrivé à moitié mort genre coureur grec de JO qui n'a pas fait de pause. Il se musclait les bras en ramant, maintenant il s'est musclé les jambes, mais j'étais déçue de ne pas le voir se battre un minimum.

 Résultat de recherche d'images pour "beyond the wall sandor gif"


La mort de Viserion était assez prévisible, ça pimente un peu le truc et il fallait ça à la Mère des Dragons pour enfin comprendre la gravité de l'enjeu. Cela dit, j'ai l'impression d'être la seule à n'avoir pas réagi à cette scène émotionnellement. Je ne sais pas si c'est parce que je ne ressens rien pour ces dragons et leur propriétaire, si j'étais plus concentrée sur le reste de la bataille ou si je m'y attendais trop, mais ça m'a un peu laissée de marbre (c'est le cas de le dire). Visuellement ça envoyait, en tout cas. Par contre, la tension était à son comble quand Tormund a failli se faire embarquer par les squelettes, j'aurais été déçue de voir un de mes personnages préférés partir comme ça (même si ça arrivera sûrement dans la saison prochaine). En fait, celui qui a touché le jackpot dans l'histoire, c'est le Roi de la Nuit avec son nouveau joujou ailé. Drogon qui porte la petite troupe au sol est pourtant plus près et plus facile à atteindre, mais il vise Viserion en vol. Oui bon, on comprend que c'était pour ne pas tuer trop de monde d'un coup dans le scénario. 
A côté de ça, on a appris que tuer des Marcheurs Blancs "désactivait" les zombies qu'ils avaient créés. Il suffirait de tuer le Roi des Mr Freeze pour que toute l'armée se désagrège, mais j'imagine que l'acier valyrien et le verredragon ne pourront pas le tuer, et qu'il faudra obligatoirement reforger Illumination pour ça (l'épée d'Azor).

Résultat de recherche d'images pour "benjen stark beyond the wall"

Benjen qui repart comme il était venu, en corbeau combattant les WW. Bien qu'on ne l'aura pas beaucoup vu dans la série, il est sorti en héros en sauvant encore une fois la mise à Jon l'imprudent (même erreur qu'à Durlieu quoi). Suite à ce sauvetage de dernière minute, tata Daenerys est émue de retrouver neveu Jon, et ils ont une folle envie de se sauter dessus. D'ailleurs j'aimerais bien qu'ils le fassent sans traîner, au moins on en serait débarrassés. Je ne me réjouis pas à l'idée de voir encore un truc incestueux apparaître dans la série, et la scène de discours larmoyants et gnangnan au dessus du pieu m'a profondément soûlée. Je suis vraiment déçue que cette théorie fan-service se confirme, mais bon je m'y fais, pas trop le choix. Pendant ce temps, le zombie est en route vers Port Réal et j'espère qu'il n'arrivera pas une merde en route. 

Et bien sûr, comment finir cet article sans dire que Sandor a fighté comme un dieu, en plus des sauvetages de Tormund et Jorah ? (Oui, il a aussi eu l'idée la plus con du monde en lançant la pierre vers la horde, mais ma subjectivité fait déjà l'impasse dessus.)


Malgré ses incohérences ou ses trucs chelou qui m'ont un peu déplu, je considère cet épisode comme l'un des meilleurs de la série. En bref, vivement la semaine prochaine (avant la longue attente) !

lundi 14 août 2017

Game of Thrones : "Eastwatch", épisode 5. [Sous une pluie de spoils.]

Le vrai Game of Thrones est enfin ressuscité, pour mon plus grand plaisir !

Si l'épisode précédent m'avait laissé un arrière-goût amer, entre victoire non méritée et événements trop prévisibles, je dois dire que celui d'aujourd'hui dépasse toutes mes espérances, et bien plus encore. Eastwatch (Fort-Levant) apparaît dans le générique pour la première fois, et avec elle un lot de surprises assez chouettes : la guerre des reines enfin mise entre parenthèses, des retrouvailles avec certains personnages qui, au choix, enfouissaient leur tête dans la neige depuis plusieurs épisodes ou ramaient depuis des saisons entières, et enfin des rebondissements de tous côtés. En s'éloignant des suites logiques et d'une seule intrigue réduite au minimum, cet épisode est définitivement le meilleur de la saison (et de très loin). On y revoit enfin plein d'arcs narratifs et d'histoires différentes, l'esprit de GoT est revenu avec la Longue Nuit et on ne peut que s'en réjouir. Un épisode riche comme l'avant saison 7 mais en mieux, que demander de plus ?


Du côté de Peyredragon et tout ce qui va avec : 

Résultat de recherche d'images pour "eastwatch got sansa"

L'épisode s'ouvre sur quelque chose de pire encore que tout ce que Daenerys a pu faire jusque là : cramer père et fils devant les yeux de toute une armée, les réduisant ainsi à l'esclavage (c'est pas elle qui disait que c'était vilain de contraindre des gens à en suivre d'autres, il y a quelques temps ?). Au moins les Tarly ont-ils eu le mérite de partir la tête haute, après que le père lui ait craché à la figure qu'elle n'était pas sa reine. Peut-être que la bataille contre les Marcheurs Blancs, à laquelle elle semble enfin décidée à prendre part, pourrait constituer une sorte de "rédemption" pour elle ? On sent néanmoins la mère des dragons un peu émue lors de ses retrouvailles avec Jorah, comme quoi tout arrive, même les miracles de ce genre.

Résultat de recherche d'images pour "eastwatch got"

La scène entre les deux conseillers de Daenerys m'a beaucoup plu. Varys se dévoile enfin un peu, et comme il parle rarement de lui, on apprécie d'autant plus. Peut-être que je deviens un peu naïve, mais plus le temps passe, et plus ses intentions me paraissent finalement assez louables. Il met en garde Tyrion sur les dangers de trop se déculpabiliser ou s'effacer en tant que Main, et cette leçon de politique est la bienvenue, même si "l'ancien Tyrion" n'en aurait jamais eu besoin avant.


Je dois dire que la scène où Jon rencontre Drogon ne m'a pas plus impressionnée que ça en soi, si ce n'est par la taille du dragon et par le boulot qu'il nécessite en effets spéciaux : on se doutait bien qu'il n'allait pas cramer le Roi du Nord alors que sa destinée n'en est encore qu'au commencement. Par contre, si on doutait encore que Jon était un Targaryen, voilà tous nos soupçons désormais envolés (du coup, ça veut dire aussi qu'il va se taper sa tante, ou qu'on peut s'y attendre, vu comment Daenerys lui fait les yeux doux depuis qu'il a domestiqué Drogon).



Du côté de Port Réal :

Résultat de recherche d'images pour "eastwatch got"

Jaime est finalement sorti de son lac aussi grand que l'océan Atlantique, aidé par Bronn comme d'habitude. Et si ce sauvetage peut être considéré comme un peu trop WTF (à raison), tout ce qui en a découlé était tellement bon que ça ne m'a pas dérangée. Je retiens surtout les retrouvailles Tyrion/Jaime, qui étaient belles et réalistes. On ressent toutes les contradictions qui s'emparent d'eux à ce moment là, et j'ai trouvé ça presque aussi touchant que leurs adieux dans les donjons de Port Réal (mais si, souvenez-vous). Bronn a finalement choisi de les réunir, n'hésitant d'ailleurs pas à "privilégier" Tyrion par rapport à son aîné, puisqu'il la fait un peu à l'envers à Jaime dans le coup, mais est-ce que ça signifie vraiment quelque chose pour lui ? Chacun reste sur ses réserves, mais c'est justement dans ce genre de scènes que GoT excelle niveau émotion.

Résultat de recherche d'images pour "eastwatch got cersei jaime"

Sinon Cersei est enceinte, elle est toute contente et son frangin aussi (mais pas nous du coup, décidément l'inceste est partout). Enfin bon, la prophétie dit qu'elle enfantera 3 fois et non 4, donc à mon avis ça sent le sapin pour elle et/ou l'enfant à naître. Elle parle aussi d'une punition pour Bronn, et j'ai comme l'impression qu'elle va vouloir l'envoyer au-delà du Mur pour aller fighter l'armée Mr Freeze. A un moment donné, elle sera obligée d'engager certains de ses hommes dans cette bataille en guise de bonne foi, et elle ne rechignera pas trop à leur filer un mercenaire à mon avis (surtout celui-là).
Mention spéciale à Nikolaj Coster-Waldau qui sait interpréter tout plein d'émotions différentes de manière très communicative depuis le début de la série, cet acteur est vraiment brillant.


Du côté de Gendry :

Résultat de recherche d'images pour "eastwatch gotgendry"

Le fait de le retrouver à Port-Réal est peut -être un peu trop simple mais passons, ce n'est pas ça qui allait me gâcher le plaisir. En tout cas, son retour s'annonce plutôt bien, puisqu'il joue déjà le badass avec sa grosse masse et qu'il est archi-prêt pour la baston. Son duo avec Davos fonctionne déjà, on sent une certaine affection et un respect mutuel entre eux.


Du côté de Winterfell :

Résultat de recherche d'images pour "eastwatch arya"

Il semble maintenant clair que Baelish n'en avait pas fini, au moment même où il avait vraiment l'air de ne plus servir à rien. Il était temps. Il espère désormais monter le bourrichon des deux soeurs Stark, et notamment celui d'Arya envers Sansa, mais dans quel but ? Compromettre l'autorité de la Reine du Nord, ou au contraire se débarrasser de la cadette d'une manière ou d'une autre ? Si je ne le vois pas spécialement ruiner les projets de Sansa, je me demande s'il ne considérerait pas Arya comme une nuisible, un frein aux ambitions de sa reine, qu'il faudrait éliminer. Je penche pour la deuxième option.

Résultat de recherche d'images pour "eastwatch winterfell"

D'ailleurs, l'ambiance n'est pas folle à Winterfell : les bannerets commencent à comploter, et Arya à se rebeller contre une Sansa devenue un peu avide de pouvoir (ce que l'intéressée ne niera pas). Cela dit, je pense malgré tout que Sansa a bien mérité d'être là où elle en est aujourd'hui. Je la voyais toujours comme une niaiseuse qui avait du mal à se sortir les doigts, et au final elle fait des choses plutôt concluantes depuis quelques temps. Je pense que chacune pense avoir le monopole de la souffrance, en fait. Elles ne se sont jamais expliquées sur ce qu'elles ont vécu, ne savent rien l'une de l'autre et ne cherchent pas forcément à se confier. A mon avis c'est viscéral, elles ont des tendances à ne pas s'aimer depuis l'enfance et ne se rechercheront jamais au niveau affectif. Et je doute que ça ne puisse s'arranger un jour. Je vois bien Arya partir vers le Mur avec Bran à terme, du coup (après avoir fait des tourtes au Baelish, sûrement). Et puis, la louve warrior et la Corneille à 3 yeux ne vont pas rester en stand-by à Winterfell indéfiniment, ça n'aurait aucun sens.


Du côté de Villevieille : 

Résultat de recherche d'images pour "event"

Au détour d'une lecture, Vere nous apprend que Rhaegar Targaryen a dissout son mariage avec Elia Martell pour épouser une autre femme en secret, et je ne serai pas surprise du tout d'apprendre qu'il s'agit de Lyanna Stark. Voilà qui vient définitivement confirmer les films qu'on a pu se faire en voyant Jon caresser Drogon un peu avant. Mention spéciale à Sam : sa détermination et son "j'en ai marre de rester là à lire les exploits des autres" (ou un truc dans le genre) m'ont fait un grand effet. Je n'aurais jamais pensé dire ça un jour, mais pour moi, il est devenu l'un des véritables héros de GoT. Je me demande bien ce qu'il nous réserve pour la suite !


Du côté du Mur : 


La dream-team (composée de Sandor, Beric, Thoros, Tormund, Jorah et Gendry, sous le commandement de Jon), va pouvoir enfin se mettre en action ! Je me demande quel va être leur plan pour ramener un mort à Port-Réal quand même, ça va être moyen facile. A mon avis on va avoir des scènes de dingue la semaine prochaine, j'ai tellement peur pour eux (même si je me suis malencontreusement spoilée sur un truc). J'espère que Bran pourra aider à distance, il ne sera pas de trop. Une semaine d'attente après ça, c'est une torture, mais je suis bien contente de cette impatience retrouvée !

Résultat de recherche d'images pour "gif eastwatch got"

lundi 7 août 2017

Game of Thrones : "The Spoils of War", épisode 4. [Spoils vers l'infini et au-delà]

Résultat de recherche d'images pour "game of thrones dragonstone"

Je vais faire simple: il n'y a absolument rien à jeter dans cet épisode (sauf Daenerys, évidemment), surtout le dernier quart d'heure et l'arrivée d'Arya à Winterfell. Le niveau rivalise avec celui du premier épisode (enfin !), et je dirais même que la bataille à dos de Drogon est l'une des meilleures batailles pour moi, après la Bataille des Bâtards et celle de la Nera. Et en détails, ça donne quoi ?


Du côté de Peyredragon :

Résultat de recherche d'images pour "the spoils of war jon davos"

Commençons par le plus pénible, on en sera débarrassés : Daenerys doit mourir, ça ne fait plus aucun doute pour moi (comme si ça en faisait encore un). Comme d'habitude, elle me ressort par les trou de nez à chouiner au moindre contretemps et à suspecter tout le monde. A la suite de quoi elle a le culot de reprocher à Jon d'avoir trop de fierté, non mais elle est sérieuse là ? Elle a du bol que Davos n'ait pas été dans la caverne, comme toujours Jon n'a pas assez de répartie cinglante quand il est tout seul. Elle a besoin d'alliés pour récupérer le trône, je vois pas pourquoi elle nous soûle encore à radoter son histoire de plier le genou, surtout pour une reine qui se veut soit-disant "révolutionnaire" (LOL). Quelle pauvre fille, franchement.
A côté de ça, on a quand même un Davos commence à se "lâcher" un peu, c'est une facette de sa personnalité qu'on ne connaissait pas et qu'on prend plaisir à découvrir. Et c'est bien la seule chose qui fasse sourire à Peyredragon.


Du côté de Winterfell :


Arya fait donc son grand retour à Winterfell, et moi qui étais très réfractaire j'ai finalement adoré. Elle fait une entrée fracassante en remettant les deux gardes à leur place bien comme il faut, elle suscite en Bran le peu d'émotion qu'il peut encore ressentir, et puis surtout ... On a une scène hyper badass entre mes deux femmes préférées de GoT, c'était du girl-power juste magnifique ! Je suis tellement contente que leurs retrouvailles partent du bon pied, et je pense qu'elles ont énormément à apprendre l'une de l'autre. C'est sans hésiter la meilleure scène de l'épisode pour moi, et de loin (oui, elle passe même avant la bataille). Avec la dague en acier valyrien, Arya va être un atout de poids contre les Marcheurs, ça ne fait plus aucun doute. J'ai été toute émotionnée du regard de Brienne quand elle fixe les trois Stark réunis, et sa modestie à toute épreuve me touche. Elle se dévalorise sans cesse, et on remercie Podrick d'être là pour la voir à sa juste valeur. Comme quoi, pas besoin de se la péter pour être une Grande Dame, c'est même le contraire.
J'ai également aimé les retrouvailles des deux soeurs Stark dans la crypte, aux côtés de leur père trônant là comme un fantôme entre elles. Je trouve cette image très symbolique, comme s'il veillait toujours sur elles.

Résultat de recherche d'images pour "the spoils of war jon davos"


Bon, et enfin la fameuse bataille :

Résultat de recherche d'images pour "the spoils of war drogon"

Malgré une scène un peu WTF (les dothrakis qui traversent le feu tranquilles et sans pression, faudra m'expliquer), j'étais dedans dès le moment où Jaime ordonne à ses hommes de se mettre en ligne. J'ai été horrifiée de voir cette masse de dothrakis et ce gros dragon contre lequel ils étaient totalement impuissants. Le summum reste quand même au moment où Bronn prend le scorpion (la grosse arbalète) et entame son duel avec Drogon, mon cœur a failli pas tenir le choc, je l'aurais vraiment eu mauvaise que Bronn nous quitte en se faisant cramer comme un figurant lambda. Ça m'aurait détruite qu'il y passe après un moment de gloire aussi cool. Mais le gros point fort de cette bataille, c'est sans doute la terreur des soldats qui est parfaitement bien retranscrite, j'ai vraiment eu mal pour eux. Faut avouer que je vois pas trop en quoi faire ça est moins cruel que de cramer le Donjon Rouge, mais bon ... Enfin voilà, je suis officiellement du côté des Lannister, c'est clairement eux qui méritent de gagner. Mais je crois qu'au fond, je serai pour n'importe quelle maison affrontant Daenerys, c'est surtout ça. Je la déteste tellement que je n'ai aucune envie de la voir triompher et je ne prends aucun plaisir à apprendre une bonne nouvelle de son côté ; la scène avec Drogon était magnifique visuellement et irréprochable techniquement, mais j'étais un peu dégoûtée malgré tout. J'ai adoré cette attaque ultra-dynamique, mais elle me laisse un goût amer.

Résultat de recherche d'images pour "jaime lannister spoils of war"

Heureusement, on a eu le droit à la deuxième meilleure scène de l'épisode juste à ce moment là : Tyrion qui n'a d'yeux que pour Jaime dans la bataille, et j'ai trouvé ça touchant. J'aimerais tellement que les deux frères réalisent enfin que leur guerre ne ressemble à rien, qu'ils envoient chier leur reine respective et qu'ils fuient tout ça ensemble. Ce sont deux hommes géniaux en dehors de tout ça, ils l'ont déjà montré plusieurs fois, et je préférerais les voir exploiter leur potentiel pour des choses plus intelligentes. Bon c'est GoT alors je n'y crois pas trop, mais franchement ce serait le rêve ultime. Sur la plaine en flammes, le fait que Tyrion ne voit plus rien d'autre que Jaime m'a foutu des frissons. D'ailleurs quand il commence à s'approcher de Daenerys et de Drogon, Tyrion ne crie pas au scandale, il dit juste "fuis, pauvre idiot" ou un truc du genre : il ne s'inquiète pas pour sa "reine", mais clairement pour son frère. On voit qu'il choisit enfin son camp dans cette scène, à voir quelles seront les conséquences, mais il recommence sérieusement à me réjouir. 

Et cette fin ne va pas nous aider à patienter jusqu'à la semaine prochaine. C'est ça de voir les choses en grand chez les Lannister, armure massive et main en or aident plus à couler qu'à nager. Plus qu'à espérer que Jaime ne nous quitte pas maintenant et surtout pas comme ça, ce serait un comble.